Busan

Home>Busan

Visite au calme d’un temple coréen

Le Temple traditionnel coréen Okryeonseonwon (옥련선원), à Busan. Profitant d'un peu de temps libre en ce mercredi après-midi je me suis rendu pour la seconde fois au temple Okryeonseonwon (옥련선원) qui se trouve dans le quartier de Suyeong non loin des plages de Haeundae et Gwangalli. Je l'avais découvert à la fin du mois de mars lors de l'éclosion des fleurs de cerisier et j'avais été complètement séduit par ce lieu. Perché sur les hauteurs d'une colline, l'ermitage - fondé semble-t'il en 670 - offre un très beau panorama sur la ville et la mer. Au loin on distingue nettement les tours de mon quartier, Marine City. J'avais eu un peu de mal à en trouver l'accès la première fois. Il est en effet très facile de manquer la petite route qui y mène quand on vient en voiture depuis Haeundae. L'accès n'est pas bien indiqué et le mieux est de prendre comme repère l'immeuble de la chaîne MBC qui se trouve juste au pied de la colline. Autre point de repère le collège Millak qui lui bénéficie d'indications. Une fois engagé sur le bon chemin un grand portique rouge de plus de 5 mètres de haut annonce l'entrée du domaine. Un parking se trouve sur votre droite avec un tarif modeste de 1.000₩ Le temple se trouve tout en haut de la colline et il faut emprunter à pied une petite route très abrupte pour arriver au premier niveau de l'ermitage. Elle est bordée à gauche d'un joli mur réalisé intégralement en tuiles surperposées et à droite de lampes traditionnelles en pierre. Le premier édifice que l'on découvre est la porte 'Iljumun' magnifiquement décorée avec les gardiens Heng et Ha sur les battants, surplombés

By |avril 23rd, 2015|Categories: Busan, Suyeong-gu, Visiter|0 Comments

Fingers & Chat

Fingers & Chat est un kiosk au rez-de-chaussée du building The Bay 101 qui se trouve sur la presqu’île de Dongbaek Som à Haeundae. Il partage un grand espace de dégustation avec le café Side et le glacier Real Milk Ice Cream. Il est possible également de s’installer à l’extérieure en terrasse (couverte ou en plein air). De là vous avez une vue imprenable sur les bateaux de la marina, et plus loin sur les immenses buildings de Marine City. Degustation J’ai pris un Fish and chips Seabass pour 15 000 ₩. Franchement c’est pas donné. Pour un prix à peu près similaire vous pourrez préférer du saumon, des calmars et des crevettes. Avec votre plat vous aurez des couverts en plastique (sic!), deux sauces pour le poisson frit et du ketchup pour les frites. Le poisson et les frites se trouvent dans une boîte en carton pour conserver la chaleur. A mon grand étonnement le goût est là, et surtout ce n’est pas trop gras. La friture est fine, bien cuite et révèle toute la saveur du poisson. Il y a pas mal de frites donc au final le plat est copieux. Comme c’est un peu sec, n’hésitez pas à arroser tout çà d’une bonne bière. Le restaurant propose d’ailleurs une belle sélection de bières étrangères : Corona, Guiness, Kirin, Paulaner Hefe, … Ambiance Je vous recommande cet endroit pour passer un moment détendue avec un choix de musique eclectique principalement anglophone et pas mal de chansons françaises. Où trouver Finger & Chats ? Sur la presqu'île de Dongbaek Som, à The Bay 101, 52 Dongbaek-ro, Haeundae-gu, Busan, Korea 612-822 Phone: 051-726-8822 Web: www.thebay101.com Photos du Kiosk Finger & Chat

Dongbaek Seom (동백섬)

Située dans la partie est de la ville de Busan, dans le district d'Haeundae-gu, impossible de passer à côté de cette presqu'île rattachée au front de mer. Elle forme l'une des deux extrémités de célèbre plage de Busan. C'est un lieu de promenade incontournable pour les résidents et pour les touristes. Le site est classé Busan monument No. 46   Dongbaek Seom, l'île aux camélias Elle doit son nom aux nombreux camélias qui lui donne ses multiples petites touches de couleur rouge vif à la belle saison. Au fil des ans, l'île s'est un peu transformée avec la construction d'un hôtel de luxe puis d'un édifice au design original accueillant les réunions de l'APEC et enfin plus récemment (2014) le complexe The Bay 101. Malgré tout elle conserve sa beauté naturelle et reste un paradis pour les nombreux oiseaux qui y vivent.   Un chemin parfaitement balisé fait le tour de l'île Vous y trouverez des promeneurs et des joggers de jour comme nuit car il est éclairé toute la nuit. A mi-parcours, un promontoire avec un petit phare est l'endroit idéal pour admirer le paysage et prendre des photos. De ce côté-ci, l'île est très escarpée avec ses falaises abruptes. Vous pouvez poursuivre votre ballade sur le sentier ou bien emprunter par endroits des petits ponts en bois qui permettent de poursuivre votre chemin en contre-bas, pour profiter pleinement du paysage. Plus loin vous tomberez sur la statue d'une sirène dont voici l'histoire :" La statue de la sirène s'inspire de la légende de la princesse Hwangok (Topaz) qui traversa la mer pour se marier au roi Eunhye. La légende dit qu'elle eut le mal du pays et pour se réconforter pris l'habitude de regarder son topaz les

By |février 4th, 2015|Categories: Busan, Haeundae-gu, Visiter|0 Comments

Ballade sur le site de Bokcheon

Dans le district de Dongnae, dans le nord de Busan existe un musée national retraçant l'histoire de la cité-état Geumhwan Gaya, membre de la confédération de Gaya (Ier-VIe siècle ap. J.C). Je vous invite à découvrir le musée de Bokcheon et à poursuivre votre visite sur les pentes de la montagne Mahan-san; Sur place plusieurs choses à voir, d'abord avant de vous rendre au musée à proprement dit, faites une petite ballade sur le Tumuli (site historique No. 273) situé en contre-bas. C'est le site originel qui accueillait les objets ensevelis ensuite transférés au musée. Il fut le lieu de sépulture de la classe gouvernante locale. Les fouilles archéologiques commencées en 1969 ont mis à jour des dizaines de sépultures et près de 10 000 objets. Au centre du tumuli, un espace a été aménagé sous un dome dans lequel on découvre deux exemples de sépulture. Les tombes #53 et #54 découvertes intactes datent du Ve siècle ap. J.C. Après la découverte du site archéologique, direction le musée. Son architecture extérieure est très sévère mais l'intérieur est heureusement beaucoup plus accueillant. Des brochures et dépliants en anglais sont disponibles à l'entrée. Les espaces d'exposition, modernes et agréables, sont situés aux niveaux 2 et 3. On y présente les objets découverts dans les 191 tombeaux mis à jour par les archéologues : couronnes en bronze, casques et armures de soldats en metal, bijoux, cloche de rituel et d'innombrables poteries. Autant d'informations intéressantes qui nous éclairent sur la culture et les rites encore très méconnus de Gaya, cette petite confédération coincée entre les 3 puissants royaumes de la péninsules. cité-état Geumhwan Gaya (43-532 ap. J.C.)   Des Poteries excentriques Certains objets découverts dans les tombeaux de Bokcheon-dong se distinguent par l'originalité

By |janvier 30th, 2015|Categories: Busan, Visiter|0 Comments