La montagne Jangsan – Partie 1

03

Située à l’est de la ville dans le district d’Haeundae, la montagne Jangsan fait partie de la vie quotidienne des habitants de Busan. Avec ses 634 mètres elle domine la moitié est de la ville. Le Parc Daecheon est le point de départ majeur des ballades en montagne, le rendez-vous incontournable des promeneurs et des hikers confirmés avec de nombreux sentiers à la difficulté variable pouvant devenir très périlleux dans les hauteurs en suivant les arrêtes.

Je m’y suis rendu ce vendredi matin après avoir conduit mon petit garçon à l’école. Le temps était parfait et j’avais besoin de prendre l’air après quelques jours pluvieux.

Lors de mon arrivée, le gardien m’informe qu’il n’y a pas de parking pour les visiteurs et qu’il faut retourner de l’autre côté du carrefour. Devant ma moue il a la gentillesse de lever la barrière et de me laisser entrer. Je gare ma voiture un peu plus loin, à côté de celles que je suppose appartenir aux employés et commerçants du parc Daecheon.

Décidément le temps est agréable, le ciel est d’un bleu limpide et la température est si douce en ce début d’automne. Le chant des oiseaux et l’eau de la rivière qui s’écoule me viennent aux oreilles. Comme partout en Corée, on trouve des petits commerces aux abords des sites (très) fréquentés. A une petite place on peut acheter des boissons à un distributeur automatique, des glaces et autres confiseries dans un petit magasin ou se laisser tenter par des odeng (오뎅) proposés avec un bol de soupe bien chaude. Mais on trouve aussi un fleuriste (qui vend accessoirement des oeufs) et un peu plus loin un marchand de champignons.

24

Pour débuter, je fais le tour d’un grand étang, qui se trouve être la réserve d’eau potable de la ville. Un chemin suit les courbes du bassin, un lieu idéal pour les joggers. Je poursuis ma ballade le long de la rivière parmi d’autres promeneurs. Je bifurque vers un petit sentier qui s’écarte de la rivière et aboutit un espace joliment aménagé avec des parterres de fleurs, des bassins sur lequel semblent flotter des nénuphars en fleur. Pendant quelques minutes je profite de ce cadre relaxant et observe les carpes qui vont et viennent.

01

02

04

16

17

18

Ensuite je prends un nouvel embranchement qui me conduit au minuscule ermitage de Jangsan-Sa (장산사 – littéralement le temple de la montagne Jangsan) caché dans les sous-bois. Il ne paie vraiment pas de mine et ne mérite pas une visite à part entière. Allez y faire un tour si vous êtes venus comme moi vous promener dans les montagnes ou voir le temple Pokposa (폭포사) situé plus haut dans la montagne (qui lui ne manque pas d’intérêt). Pour en revenir à notre modeste ermitage, on peut y voir quelques petites constructions très fonctionnelles sans charme hormis un petit pavillon situé sur un promontoire absolument mignon. Un peu plus loin se trouve un Bouddha en pierre, en position debout la main droite levée.

15

05

06

07

08

09

10

11

12

13

14

23

Après cette jolie promenade, je retourne à l’entrée par le sentier principal. Je découvre un musée entièrement consacré à la faune et à la flore de la montagne Jangsan. On peut y voir toutes les espèces d’insectes qui y vivent ou encore s’informer sur les plantes ou les oiseaux.

Dans un prochain posting je vous parlerai de l’ascension de la montagne et des belles découvertes qui jalonnent le parcours comme des cascades, le temple Pokposa (폭포사) et une vue panoramique phénoménale une fois au sommet.

19

20

21

22

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *