L’impressionnant temple Dongmyeong Bulwon

Dongmyeong Bulwon – 동명불원

UN TEMPLE AU COEUR DU DISTRICT DE NAM-GU
En Corée, la grande majorité des temples se trouve à l’écart des villes, dans des lieux reculés, le plus souvent perdus dans les montagnes. Ceci pour des raisons historiques (lire à ce propos l’article sur la Dynastie Joseon). Fort heureusement il s’en trouve quand même en ville (par exemple le temple Haeunjeongsa et le temple Okryeonseonwon à Busan où encore le célèbre temple Bongeunsa à Séoul). C’est également le cas du temple Dongmyeong Bulwon qui se trouve dans le district de Nam-Gu dans le sud de la ville de Busan. Il est installé non loin du Cimetière des Nations Unies et à deux pas de l’Université Dong-Myeang (동명대학교). Mais pour le trouver rien moins d’évident. Il n’est pas signalé sur nombre de cartes (à commencer par GoogleMaps et mon GPS). Quant à trouver des panneaux de signalisation dans la rue n’y comptez pas.

SA DECOUVERTE N’EN EST QUE PLUS BELLE
En vous engageant dans la verdoyante rue Dongmyeong-ro, vous reprenez enfin votre souffle, heureux de découvrir le portique monumental qui signal la présence du temple à une petite centaine de mètres de là. Le bruit assourdissant de la ville s’est comme évaporé et on prend plaisir à longer un joli muret de pierre dominé par une verdure abondante. Enfin sur la gauche, la Cheonwangmun (nom donné à la porte d’entrée des temples) apparait. C’est probablement l’une des plus monumentales de toute la Corée. A l’intérieur se trouvent les 4 rois du ciel et leur représentation est spectaculaire. Ils sont gigantesques, intimidants et imposent leur puissance en écrasant sous leurs pieds des démons répugnants.

Ça ne saute pas aux yeux tout de suite mais il faut savoir que le Dongmyeong Bulwon fait partie de ces nouveaux temples construits non pas en bois mais en béton. Cela est visible en observant les bâtiments annexes. Ce qui est frappant par contre c’est la couleur des édifices. Des tons gris-bleus remplacent le traditionnel vert. L’effet est vraiment saisissant.

SPLENDEUR ET MONUMENTALITE
En pénétrant dans la cour en gravier qui sert également de parking on est saisit par la puissance qui se dégage du lieu. La monumentalité de l’édifice principal situé à droite est presque intimidante. La cloche située en hauteur à gauche de l’entrée est à son image, imposante. En face de celle-ci, le pavillon Nahan-jeon abrite seize remarquables statues de Nahan (Les disciples du Bouddha historique). A droite de celui-ci, se trouve le hall dédié à Amita-Bul (le Bouddha du Paradis de l’Ouest) dont une représentation est placée au centre de l’autel.

Impossible de résister à la puissance qui se dégage du principal édifice, qui vaut à lui seul la visite. Il s’agit d’une des plus grands édifices bouddhistes de Corée. Son architecture est réellement imposante mais les tons bleus et gris des peintures lui confèrent une touche de légèreté. N’hésitez pas à vous déchausser et pénétrer à l’intérieur. Vous pourrez admirer les trois immenses statues dorées qui dominent cet immense lieu de prière et de recueillement. Beauté, harmonie et grandeur sont les premiers mots qui viennent à l’esprit pour décrire cet endroit magique. Un véritable coup de coeur.

Dongmyeong-Bulwon-01

Dongmyeong-Bulwon-02

Dongmyeong-Bulwon-03

Dongmyeong-Bulwon-04

Dongmyeong-Bulwon-05

Dongmyeong-Bulwon-18

Dongmyeong-Bulwon-06

Dongmyeong-Bulwon-07

Dongmyeong-Bulwon-08

Dongmyeong-Bulwon-09

Dongmyeong-Bulwon-10

Dongmyeong-Bulwon-11

Dongmyeong-Bulwon-12

Dongmyeong-Bulwon-13

Dongmyeong-Bulwon-14

Dongmyeong-Bulwon-16

Dongmyeong-Bulwon-17

Dongmyeong-Bulwon-15

INFOS PRATIQUES
Le temple est ouvert de 4h30 à 19h30.
En Métro, Ligne #2, descendre à la station Daeyeon Station et prendre la sortie #10.
Vous avez ensuite environ 30 minutes de marche. Le mieux si vous le pouvez est de prendre un taxi qui vous y emmènera en quelques minutes. Annoncez simplement au chauffeur : « Dongmyeong Bulwon« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *